woman with red pedicure swimming in the sea


La Mycose vaginale est le type d’infection à levures le plus connu dont souffre 75% des femmes. Il s’agit d’une infection vaginale embarrassante de sorte que  la plupart des femmes  ne se sentent pas à l’aise de se présenter devant un médecin et de déclarer être infectée. On estime que 3 femmes sur 4 souffriront d’une mycose vaginale à un certain moment dans leur vie. Cependant, vous n’êtes ne devez être  inquiète à propos de ce chiffre. Il existe des moyens que vous pouvez utilisés pour prévenir la mycose vaginale efficacement et même maintenir votre zone génitale propre et saine.

# Technique 1. Évitez de porter les habits serrés et humides

Le port des habits humides et les  sous-vêtements serrés est le meilleur moyen d’aggraver les  symptômes de la mycose vaginale ou de toute autre infection vaginale. Éviter ces habits peut jouer un rôle important du fait que vous pourrez prévenir la mycose vaginale ou faire à ce que vous minimisez les symptômes si vous êtes déjà atteinte. Les sous-vêtements Serrés qui ne sont pas en coton captent la chaleur et gardent l’humidité. Cela  crée un environnement idéal pour le prolifération des levures. C’est pourquoi, lorsque vous revenez de séances d’entraînement ou lorsque vous avez fait une activité qui vous a fait transpirer, retirez immédiatement vos vêtements dès que vous le pouvez et prenez une douche. C’est ainsi que vous pouvez vous débarrasser de l’humidité de la sueur  sur votre corps qui, si elle est gardée pendant un certain temps pourrait affecter l’équilibre hormonale de votre entrejambe. Ce n’est pas ce que vous voulez je suppose?

# Technique 2. Arrêtez d’utiliser des parfums chimiques et autres produits sanitaires

Les serviettes hygiéniques parfumées, les tampons parfumés et les parfums et vaporisateurs pour le corps peuvent probablement bouleverser l’équilibre des bactéries dans votre intimité fr.wikipedia.org. La plupart des composants chimiques utilisés dans ces produits peuvent tuer les bonnes bactéries dans la zone vaginale et bouleverser ainsi l’équilibre hormonal. Il faut toujours chercher des alternatives biologiques quand vous le pouvez. Utiliser de tampons hygiéniques organiques, cherchez des déodorants et des parfums qui ne contiennent pas de produits chimiques toxiques ou tout simplement, évitez des pulvériser les parfums autour de vos organes génitaux. En outre, faites attention aux crèmes vaginales et savon que vous utilisez pour entretenir votre entrejambe; ces choses peuvent en effet être les grands ennemis de votre intimité.

# Technique 3. Apprenez à contrôler ce que vous consommez

Cessez de prendre les produits sucrés, cela nourrit le Candida Albicants qui est responsable de la mycose vaginale. Si ce n’est pas possible d’éviter complètement les sucreries, alors minimisez leur consommation. L’alimentation de levure est  le sucre et consommer trop d’aliments sucrés  favorise la croissance des levures et  provoque  un déséquilibre bactérienne dans le vagin. Si vous êtes diabétique, alors cela peut être plus grave qu’il n’y paraît, surtout si vous souffrez d’une infection vulvaire récurrente. Au contraire, consommez plus d’aliments avec moins de sucre, comme les légumes, des yaourts (non sucrés ) et d’autres aliments qui fondamentalement améliorent votre système immunitaire.

La mycose vaginales est devenu trop commun chez les femmes, mais cela ne signifie pas qu’elle ne peut pas être évitée. Si vous faites partir de l’une des quatre de ces femmes qui n’aura pas la mycose vaginale ou si vous voulez éviter une récidive, ce sont là les trois techniques de base que vous devez observer pour prévenir la mycose vaginale.

Rate this post